La filière STL

Profil

L'élève de STL passe 50 % de son temps à faire des manipulations en laboratoire, parfois pendant trois ou quatre heures d'affilée. Il lui faut donc être intéressé par les sciences physiques et avoir envie d'en explorer les concepts de manière pratique, d'en décortiquer les principes pour comprendre qu'elles en sont les applications concrètes, notamment dans l'industrie. C'est la grande différence avec un élève de S qui les aborde de manière théorique. De la précision, de la minutie, une bonne aptitude à travailler en autonomie sont autant de qualités attendues chez un élève de STL.

Première STL

  • Enseignements obligatoires      

 

                                           

 

Français

3h

 

Histoire-Géographie

2h

 

Langues vivantes

3h

 

Mathématiques

4h

 

Physique-Chimie

3h

 

EPS

2h

 

Accompagnement Personnalisé

2h

Stl 2014 1 20 medium

 

 

 

  • Enseignements spécifiques
 

Chimie, Biochimie, Sciences du Vivant

4h

 

Mesure et Instrumentation

2h

 

Enseignement technologique en Langue Vivante

1h

 

Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire

6h

 

 

 

Stl 2014 2 20 medium

 

 

 

 

  • Options falcutatives

 

EPS

Art Plastiques

 Stl 2014 3 20 medium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Terminale STL

  • Enseignements obligatoires :

 

 

 

Philosophie

2h

 

Langues Vivantes

3h

 

Mathématiques

4h

 

Physique-Chimie

4h

 

EPS

2h

 

Accompagnement personnalisé

2h

 

 

 

 

Img 0523

 

 

  • Enseignements spécifiques :

 

 

Chimie, Biochimie, Sciences du Vivant

 

4h
 

Enseignement technologique en Langue Vivante

 

1h
 

Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire

 

10h

 

 

Img 0537

 

 

 

  • Options facultatives :

EPS

Arts Plastiques

 

 

Img 0465

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Débouchés

L'un des objectifs de cette filiére est de former des techniciens de pointe dans l'industrie. Après le bac, certains élèves entrent dans des écoles d'ingénieurs dotées de classe prépas intégrées. D'autres font des BTS (électrotechnique, éléctronique, techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire ...) ou des DUT, après quoi ils poursuivent généralement en préparant une licence professionnelle ou en entrant dans des écoles d'ingénieurs. Ils ont par la suite d'excellentes perspectives d'emplois dans l'industrie, notamment dans les domaines qui nécessitent une très grande précision (l'aéronautique, le nucléaire, la chimie...). Et cela d'autant plus qu'en France, aujourd'hui, on manque cruellement de techniciens qualifiés.

Ce bac technologique prépare à la poursuite d'études en BTS, DUT, DEUST, des domaines scientifiques, agroalimentaire, industriel, chimique, paramédical... Autres possibilités, les écoles spécialisées ou les classes préparatoires technologie-biologie (TB), technologie et physique-chimie (TPC), et technologie et sciences industrielles (TSI), pour intégrer une école d'ingénieurs.

 

Exemples de formations poursuivies :